i
Texte
×
Âmes captives
Extrait de la préface:
… Or un après-midi où je n'avais rien à faire de particulier, je me mis à feuilleter les premières pages …Et ne m'arrêtai plus jusqu'à la fin. Tout prenait une autre dimension. J'avais l'impression qu'une puissante force m'entraînait page après page pour me dire que lorsqu'un corps est écrasé, lorsqu'un visage est défiguré, notre monde perd de la beauté.
Ces photographies sont saisissantes par le contraste qui s'établit entre les différentes couleurs, entre le net et le flou, entre le mouvement et l'inertie On pourrait multiplier les exemples. Ce qui est certain, c'est que l'art du non dit s'est transformé en moyen d'expression pour nous obliger à tâtonner, à interroger pour saisir la substance, l'intensité, la vérité.
On ne regarde plus ces images, elles nous regardent, nous interpellent et nous assiègent. Ainsi contrairement à ma croyance de départ, ce livre m'a fait découvrir une autre dimension des choses, même sur les faits que je connaissais le mieux…